Le petit saupoudrage qui fait du bien

Publié le par ber at Piau

Une petite pour la route…

 

Bien que la neige ait fait son apparition en plaine durant la semaine, il ne fallait pas attendre de grosses chutes dans nos chers massifs. C’est donc pour profiter du léger saupoudrage en cours que nous sommes montes samedi 19 Décembre à Piau avec PJ, le surfeur déménageur de poudre et son acolyte Jérôme alias ZZ.

 

Arrivée à la station, il fait -11°C, il valait mieux être bien couvert pour profiter de cette journée. La poudre qui est tombée est très légère, si légère que le fond dur est souvent présent sous la semelle. Apres une quelques rotations sous l’Engaly et le Pic de Piau, nous partons sous le Cantoural où la couche de poudre est semble-il plus consistante. Notre intuition est bonne, même si là aussi le fond gelé nous rappelle souvent à l’ordre, nous arrivons quand même à nous faire plaisir sur quelques lignes encore vierges.

 

piau pey1

Photo : PJ / Rider : Peyo

piau pey2

Photo: PJ/ Rider: ZZ

 

Les photos rendent bien car la neige ultra légère a tendance à faire de magnifiques gerbes, surtout sous les pieds du surfeur. Nous, les skieurs, jaloux, pas du tout ;-).

 

piau pey3-copie-1

Photo: ZZ/ Rider: PJ

 

La plus belle couche se situait sur le haut de Lagopède, mais malheureusement le bas est un vrai calvaire pour les skis, le retour sur la piste s’avérant être un vrai rodéo sur rocher, j’étais content d’avoir pris la paire de skis cailloux pour tenter ce genre d’itinéraire HP. Après une petite pause casse croute au chaud bien méritée, nous tentons l’envers du Badet. Malheureusement la neige est souvent soufflée et le fond présent. Nous retournons donc sous le Cantoural, là où elle est la meilleure. Une fois le traçage terminé, nous finissons la journée avec quelques rotations sur l’Engaly, où en se décalant un peu nous trouvons de la neige très agréable à skier.

Une belle journée où la poudre n’était certes pas en quantité orgiaque mais qui a permis quand même de s’entretenir et de voir venir pour la suite, les jambes commencent à être au point!

 

Texte de PEYO.

Publié dans ride à Piau

Commenter cet article